Jul 09, 2019

4 conseils pour tirer pleinement parti de votre ERP SAP ou Oracle

Vous vous demandez s’il est judicieux de procéder à la mise à niveau de votre progiciel de gestion intégré (ERP) ?

Je rencontre régulièrement des DSI du monde entier, et la question que j’entends le plus souvent est la suivante : « Est-il intéressant de mettre à jour mon ERP ? ». Ce à quoi je réponds : il y a 20 ans, les mises à niveau étaient importantes, car de nouvelles caractéristiques et de nouvelles fonctionnalités émergeaient sans cesse en fonction de l’évolution des logiciels. Aujourd’hui, ces outils logiciels sont stables et les mises à niveau ne sont plus indispensables.

Dans cette courte vidéo, qui fait partie de la série « Tech Talk » de Rimini Street, vous découvrirez comment maximiser votre retour sur investissement en ajoutant de nouvelles fonctionnalités et en améliorant les systèmes existants.

Voici en quatre points comment mettre à profit le temps, l’argent et l’énergie ainsi économisés

  1. Innovez dans votre entreprise — Au cours des nombreuses années où j’ai exercé en tant que consultant, je me suis rendu compte qu’au lieu d’effectuer d’onéreuses mises à niveau qui se soldent généralement par un retour sur investissement décevant, les entreprises auraient mieux fait d’investir pour créer de nouvelles fonctionnalités ou améliorer l’existant. C’est l’approche idéale pour qu’un ERP tienne ses promesses, c’est-à-dire contribuer au résultat de l’entreprise en créant des efficiences opérationnelles qui peuvent être utilisées aux quatre coins du monde. En fait, vous pouvez innover en utilisant votre actuel ERP. À mon humble avis, cette option est bien plus intéressante qu’une mise à jour.
  2. Tirez de la valeur de votre ERP — Nos clients utilisent de multiples versions d’Oracle et de SAP, mais tous ont un point commun : la version déployée répond pleinement à leurs besoins. La technologie sous-jacente a changé, mais depuis 10 à 15 ans, les ERP sont relativement stables. Ces entreprises possèdent une valeur qu’elles peuvent faire fructifier parce que les fonctionnalités de leur ERP sont de loin supérieures aux coûts, aux efforts et aux perturbations qu’induit une mise à niveau ou un changement de fournisseur. L’objectif est d’utiliser ces avantages pour améliorer l’existant en y ajoutant des modules logiciels vraiment innovants. Dans de nombreux cas, la valeur des mises à jour est marginale, mais les tests de régression et leur mise en œuvre demeurent onéreux en termes de temps, d’efforts et de budget.
  3. Utilisez les données analytiques de l’ERP — Prenons l’exemple des données d’analyse des ERP, sachant que des arguments similaires peuvent être avancés à propos d’autres caractéristiques telles que la mobilité. Si vous avez déjà utilisé un ERP, vous savez que ses capacités d’analyse et de reporting sont limitées. C’est extrêmement frustrant, à tel point que de guerre lasse, certains clients finissent par migrer vers une nouvelle version pour simplement accéder à de nouvelles possibilités de reporting. Ce choix exige du temps, de l’argent et des efforts considérables pour utiliser une simple fonction de création de rapports et enregistrer un retour sur investissement mineur. A contrario, un logiciel tel que Rimini Street Analytics aidera votre entreprise à améliorer ses capacités de reporting et d’analyse pour un coût nettement plus abordable.
  4. Ajoutez des composants pour le cloud — Profitez des innovations qu’apporte le cloud sans tirer un trait sur les investissements consacrés à votre plateforme ERP. De nombreuses entreprises migrent déjà vers une architecture informatique hybride qui conjugue le meilleur des logiciels en tant que service (SaaS) et des produits traditionnels déployés dans leurs propres data centres ou dans une infrastructure de cloud en tant que service.

Un outil de gestion des licences logicielles qui couvre tous vos coûts de gestion dans le cloud peut vraiment vous fournir de précieux conseils. En cas de lacune dans l’actuelle implémentation de votre ERP, vous pourrez plus aisément adopter de nouvelles fonctionnalités en choisissant les services en cloud les plus performants.

Quand mettre votre ERP à niveau ?

En conclusion, la décision de procéder ou non à une mise à niveau dépend du niveau de satisfaction qu’apporte votre actuel environnement ERP : répond-il aux besoins opérationnels actuels et futurs de votre entreprise ? Prenez votre décision en fonction de votre propre feuille de route stratégique, la « Business-Driven Roadmap », et non de choix technologiques et d’un calendrier imposé par l’éditeur de votre ERP.



Les sujets: Cloud, Oracle, SAP