jui 02, 2018

6 raisons pour lesquelles les outils vérifiés par Oracle sont plus efficaces que vous ne le pensez

Tout professionnel qui peine à comprendre le fonctionnement de ses licences Oracle peut être tenté par le SAM ou les outils de gestion des actifs IT vérifiés par l’éditeur.

6 Things to Know About Oracle Verified SAM Tools

Attention cependant, Oracle ne certifie aucune solution. A la place, le fournisseur utilise un processus de vérification destiné aux outils de découverte qui s’avère plutôt prometteur.

Par exemple, SmartCollect est un outil vérifié par Oracle qui exporte ses données dans notre solution d’optimisation des licences Oracle : LicenseControl for Oracle.

L’obtention de cette reconnaissance est un processus difficile qui nécessite un savoir-faire et une persévérance considérables, mais le résultat final offre des avantages de taille qui vont bien au-delà du simple inventaire de vos produits Oracle. Il vous permet d’améliorer l’efficacité globale de votre SAM.

Que signifie la mention « vérifié par Oracle » ?

La vérification par Oracle indique que toutes les données nécessaires sont collectées par l’outil concerné : les solutions ainsi vérifiées sont acceptées dans le cadre des audits, en remplacement des scripts classiques de l’éditeur.

Avant d’ébaucher un commentaire incendiaire sur les données incomplètes, n’oubliez pas que les données vérifiées concernent uniquement l’installation, l’utilisation de la base de données et des options, ainsi que le matériel et la configuration virtuelle de vos serveurs. Elle exclut beaucoup d’autres produits Oracle, mais les bases de données et options couvertes par la vérification représentent 80 % des problèmes de conformité qui affectent nos clients.

Il convient également de noter que l’utilisation des outils vérifiés ne permet pas d’éviter les audits. En revanche, la vérification garantit la précision et le caractère complet des données collectées par l’outil. Ce processus de collecte aussi complète qu’avancée est l’amorce indispensable d’une gestion des actifs logiciels efficace.

La vérification Oracle, un véritable camp d’entraînement

La vérification est un processus rigoureux qui permet de certifier la fiabilité des outils, ainsi que leur maîtrise de la base de données Oracle et des attributs d’options. Nous le savons parce qu’Aspera y est passé.

Pour obtenir et conserver cette reconnaissance, Oracle nous transmet des exigences techniques, des spécifications à intégrer et un échéancier pour l’envoi des résultats.

Nous avons donc développé le bloc inventaire de SmartCollect et maîtrisons précisément la façon dont Oracle interprète les données collectées par rapport à l’installation et à l’utilisation de ses bases de données et de ses options. Les résultats sont envoyés et analysés, et Oracle confirme ou rejette la vérification.

La capacité de notre outil à générer les données requises par Oracle (plus de 60 scripts de collecte) est évaluée en permanence par l’éditeur. SmartCollect est audité chaque année. Cette rigueur nous permet d’améliorer nos solutions, d’affiner nos capacités analytiques et de rester en phase avec l’évolution d’Oracle.

LicenseControl for Oracle

La vérification améliore l’optimisation des licences Oracle

La vérification porte sur la capacité des outils à transmettre des données brutes complètes et précises, pour remplacer l’exécution des scripts Oracle. La collecte de données brutes est essentielle à l’obtention de la vérification et à l’envoi des données à Oracle, mais elle ne suffit pas dans le cadre de la gestion de vos licences du fournisseur.

Les données brutes doivent être interprétées pour prouver votre conformité à l’utilisation des produits et options. L’interprétation des données détermine également les actions requises pour optimiser vos licences et réduire le risque de non-conformité avec Oracle.

Au cours de notre processus de vérification, les spécifications initiales transmises par Oracle nous ont permis de mieux comprendre sa vision de la gestion des licences et son approche d’interprétation des données brutes. Notre savoir-faire en matière de vérification améliore les fonctionnalités d’optimisation des licences Oracle de la solution LicenseControl for Oracle chez nos clients.

En étant à même d’interpréter efficacement les données, nous pouvons faire face à Oracle lorsque son interprétation diffère de la nôtre, qu’elle est au détriment du client sur des bases contestables.

La vérification ne se limite pas à la collecte de données brutes : elle témoigne de notre connaissance des métriques et des pratiques de gestion des licences Oracle, ce qui nous permet de limiter les erreurs. Les acteurs non vérifiés qui n’ont pas accès aux spécifications d’Oracle collectent et interprètent toutes les données brutes disponibles, s’exposant ainsi à un plus grand nombre d’erreurs potentielles.

La vérification Oracle n’est que le début de la gestion des licences Oracle

La vérification représente la première étape de la gestion efficace des licences Oracle. Le principal facteur de différenciation des outils vérifiés, c’est la qualité de l’interprétation des données brutes.

Le processus de vérification SmartCollect est l’un des nombreux indicateurs de confiance en ce qui concerne notre expertise sur les licences Oracle. Pour garantir l’efficacité de LicenseControl for Oracle, nous investissons dans la recherche et le développement, tout en recrutant des spécialistes Oracle.

Cette expertise nous permet de savoir précisément où chercher dans les données que nous collectons. Grâce à notre interprétation complète, nous pouvons déterminer les informations qu’Oracle est susceptible de consulter au cours d’un audit, et bien plus encore.

Par exemple, l’utilisation de LicenseControl for Oracle pour comparer l’interprétation des données d’Oracle avec la nôtre, nous permet d’identifier les faux positifs (données d’activation produit considérées par Oracle comme de l’utilisation) en isolant précisément les cas d’utilisation avérés (données d’activation correspondant à une utilisation réelle).

Les utilisateurs Oracle peuvent également rencontrer des problèmes avec l’activation des packs dans Oracle Enterprise Manager, qui s’effectue en cochant une case. Ces activations nécessitent l’achat d’une licence complémentaire, mais s’il n’existe aucun cas d’utilisation vérifiée, la case peut être décochée.

Les données brutes vérifiées ne permettent pas d’aller bien loin. Pour être efficace, la gestion des licences Oracle nécessite suffisamment de connaissances et d’expertise pour appréhender efficacement les subtilités et les particularités des métriques d’Oracle.

Les outils vérifiés vous donneront des informations sur votre conformité et sur vos licences, mais ils ne sont pas capables d’identifier les opportunités d’optimisation pour vos licences.

Un outil vérifié est confidentiel, transparent et sécurisé

Oracle n’offre pas de garanties en cas de faille au niveau des données ou des systèmes, ce qui rend difficile l’alignement des exigences d’audit de l’éditeur sur les enjeux de sécurité des utilisateurs.

Oracle accepte les données collectées par les outils vérifiés, donc vous n’avez pas besoin d’exécuter de scripts Oracle. Avec SmartCollect et LicenseControl for Oracle, l’utilisateur peut accéder à toutes ses données brutes et interprétées ; seules les données requises par l’éditeur sont extraites et envoyées.

SmartCollect IT Asset Management Tool

La vérification Oracle, vecteur d’expertise

En théorie, la vérification Oracle devrait permettre aux utilisateurs de ne pas avoir à exécuter leur script pour transmettre leurs données. En pratique, l’expertise que les fournisseurs SAM accumulent au fil de la vérification leur permet de gérer plus efficacement la conformité et l’optimisation des licences Oracle à l’aide d’un outil vérifié par Oracle.

Cependant, il ne faut pas uniquement tenir compte de la vérification Oracle si vous cherchez un nouveau partenaire de gestion des actifs logiciels. Le facteur le plus efficace pour évaluer votre fournisseur est la démonstration de faisabilité, car elle vous permet de voir les capacités du produit en action. Sinon, vous pouvez aussi demander une démonstration produit sans engagement pour plus de simplicité.

L’important est de trouver l’outil SAM le plus adapté à vos besoins : ce n’est pas à vous de vous plier aux exigences de la solution.



Les sujets: Discovery, L'optimisation des licences, Oracle




Commentaires (0):

Il n'y a pas encore de commentaire.