aoû 23, 2017

6 conseils pour tirer pleinement profit de vos licences Microsoft

Microsoft est l’un des éditeurs leaders du marché, et vous utilisez certainement plusieurs de ses produits au quotidien. Il est d’ailleurs probable que jusqu’à 80 % de votre budget IT annuel y soit dédié: pour garantir la stabilité de vos activités et de vos résultats, vous devez donc parfaitement comprendre le fonctionnement de vos actifs et de votre environnement. Si la gestion des licences logicielles (Software Asset Management, SAM) vous tient à cœur, les licences Microsoft doivent figurer parmi vos priorités financières.

Mais il peut être difficile de les gérer, compte tenu de la complexité des nouvelles technologies Cloud ou virtualisées. Voici 6 choses à savoir sur les licences Microsoft pour gérer précisément et efficacement l’infrastructure et la conformité de vos licences.

[Translate to Français:] Top 6 Microsoft Licensing Tips

1. Identifier la demande CAL réelle

Certains produits Microsoft requièrent une licence d’accès client (Client Access License, CAL). Deux options s’offrent à vous dans ce cas : vous pouvez affecter des CAL utilisateur à chacun de vos employés, ou des CAL appareils à chaque équipement ayant accès à votre serveur. Mais il est plus difficile d’identifier précisément la demande de CAL que celle des licences logicielles classiques. Pour éviter tout problème, il est important de disposer de sources de données complémentaires qui vous offriront une visibilité détaillée sur tous vos utilisateurs et appareils reliés au réseau.

2. Vérifiez les éditions de SQL Server

Avez-vous vérifié les éditions de SQL Server ? Pour savoir précisément le nombre de licences dont vous avez besoin, vous devez vous assurer que vos données d’inventaire brutes sont conformes à l’édition de SQL Server dont vous disposez. Soyez prudent et n’hésitez pas à faire vos recherches. En effet, il est rare que les entrées logicielles de vos données ARP (add-remove programs) contiennent des informations sur la version installée.

3. Optimisez les licences SQL Server

Après avoir vérifié vos éditions de SQL Server, vous devez optimiser vos licences. Il est toujours possible d’optimiser la gestion de vos versions et de vos modèles de licences. Pour y parvenir, vous devez avant tout aligner vos analyses SQL Server techniques sur les achats SQL Server commerciaux. C’est un aspect particulièrement important si vous utilisez différents modèles de licences dans votre environnement (par exemple par processeur, par cœur ou par serveur/CAL).

Optimisez vos licenses Windows Server

4. Applications de bureau

A moins d’avoir un outil permettant d’analyser les métriques de licence en tenant compte des applications utilisées à distance, il peut être difficile d’identifier vos besoins réels. Les applications de bureau utilisant une licence par appareil sont souvent fournies via des technologies à distance comme Remote Desktop Services. On pense souvent à tort que seule l’installation du serveur doit être couverte par une licence. Il faut surtout que chaque appareil accédant à l’application de bureau dispose d’une licence. Si l’utilisateur peut également accéder à l’application via des équipements autres que ceux fournis par l’entreprise, d’autres licences entrent en jeu.

[Translate to Français:] Microsoft Cloud Licensing Puzzle

5. Dites oui au Cloud

Les modèles de licence de demain sont hybrides et combineront le Cloud et les systèmes sur site, comme le font déjà Office 365 et Azure AD. Pour tirer profit de la gestion de vos licences act, pensez à unifier l’utilisation en Cloud et sur site et à garantir la transparence de vos processus. Comme les modèles de licence Cloud couvrent aussi les infrastructures sur site, il est judicieux de gérer votre approche hybride à l’aide d’un seul outil SAM.

6. La préparation des audits, un travail de longue haleine

La préparation aux audits est un processus continu. Pour bien négocier vos audits, vous devez impérativement connaître le niveau de maturité de votre outil SAM et vos processus SAM actuellement en place. Cette analyse ponctuellement ne suffit malheureusement pas . La conformité et les licences dépendant de l’évolution de votre environnement technique, il est utile d’effectuer régulièrement des contrôles qualité pour renforcer votre maturité SAM et limiter le risque d’audit.

Sortez gagnant d'un audit de conformité

Et après ?

SmartTrack est une solution entièrement basée sur Internet, conçue pour gérer avec précision vos licences Microsoft et spécialisée dans les besoins des organisations complexes et de grande envergure. Grâce à cette technologie, vous pouvez :

  • Garantir la transparence et le bon déroulement de l’intégration à votre environnement existant
  • Gérer efficacement et précisément votre infrastructure Microsoft, y compris vos appareils, leurs attributs, vos utilisateurs, leurs comptes et leurs permissions.
  • Vous assurer que vos imports de données et inventaires Microsoft soient complets, à jour et précis.
  • Aligner instantanément les métriques sur la demande, pour un déploiement optimal.
  • Optimiser, stimuler et économiser grâce aux environnements de serveurs Microsoft.

Vous avez besoin de plus d’informations pour optimiser la gestion de vos licences Microsoft ? Lisez l'interview « Managing changes to Windows Server Licensing models » !

Avez-vous d'autres questions? Discutons-en ensemble ! Notre équipe d’experts est à votre disposition.



Les sujets: Microsoft, SAM Insights




Commentaires (0):

Il n'y a pas encore de commentaire.