jui 25, 2017

Faites de vos rêves une réalité : les points à surveiller dans vos contrats Oracle

Vous avez besoin de licences Oracle ? Facile ! Il suffit de les acheter, de les installer, et le tour est joué... Détrompez-vous !

Nous le savons tous, le déploiement des licences est souvent un défi de taille pour la gestion des actifs logiciels (SAM) mais il ne faut pas pour autant négliger l'aspect contractuel. En effet, la clé de l'utilisation adéquate et de la conformité pourrait bien se cacher dans vos contrats...

Vous vous posez certainement ces questions :

  1. Suivi : Que dois-je faire de mes contrats ?
  2. Clauses importantes : Sont-elles vraiment si utiles que ça ?
  3. Règles de licences additionnelles : Devrais-je trouver d'autres sources d'informations ?
  4. Transparence : Et qu'en est-il des mises à jour des conditions de licence ?

Nous allons répondre à toutes ces questions.

Suivi

Commençons par le plus simple : gardez toujours une trace de vos contrats signés avec Oracle. En plus de cela, nous vous recommandons de les enregistrer par ordre chronologique et de les nommer de manière cohérente et standardisée :

Exemple :

  • OLSAv12345_NomClient_ 12mai2013 - pour votre premier achat
  • OLSAv12345Aven1_NomClient_ 27mai2016 - pour un avenant à votre premier achat

C'est extrêmement utile. Nous avons insisté sur vos contrats signés car ils ont une valeur juridique. En effet, il n'est pas rare de voir circuler plusieurs versions préliminaires qui sont ensuite amendées. Mais lorsque viendra le jour de l'audit, vous devrez pouvoir facilement identifier tous les changements apportés. Pour cela, vous devez savoir exactement où et comment trouver vos documents.

Clauses importantes

Les Contrats de service Oracle (OLSA, maintenant appelés OMA pour Contrat-Cadre Oracle) et les documents relatifs à votre commande contiennent des informations importantes sur :

  • Le territoire
  • Le transfert et l'attribution
  • La cession
  • Les tarifs
  • Les licences transférées/résiliées
  • Les définitions des métriques
  • Les définitions client
  • La clause d'audit
  • Les minimums
  • Et tout autre type de clause sur l'utilisation de la licence pouvant affecter le déploiement

Souvenez-vous cependant qu'Oracle propose plusieurs types de contrats différents. En effet, les dispositions peuvent différer selon la filiale d'Oracle avec laquelle vous avez signé : vous devez donc savoir exactement ce qu'implique votre contrat et quelles sont les dispositions contractuelles applicables.

Comprendre les licences Oracle Java SE

Règles de licences additionnelles

Les informations d'Oracle sont disponibles en ligne sur plusieurs plateformes, et ont toutes un point commun : la grande majorité des sites de publication mentionnent en effet qu'Oracle n'est aucunement contraint de respecter les dispositions contractuelles. En revanche, il n'est jamais mentionné que les clients peuvent recevoir des documents supplémentaires, non contractuels selon Oracle mais qui font fonction de directive à la signature de leur contrat.

Voici quelques sources importantes :

  • Politique de partition Oracle: définit ce qu'Oracle considère comme des partitions partielles ou complètes. Assurez-vous de bien comprendre ces notions, car elles peuvent entraîner des coûts considérables (pensez à VMWare).
  • Guide d'investissement logiciel Oracle: un guide complet sur les principales catégories de produits et leurs modèles de licences, offrant également des scénarios budgétaires.
  • Centre d'aide Oracle: la Knowledge Base d'Oracle. Vous y trouverez toutes les informations sur les licences et les instructions techniques pour l'ensemble des produits Oracle.
  • Tableau principal des facteurs processeur Oracle: permet d'effectuer des calculs processeur.
  • Listes des tarifs vérifiez fréquemment cette page, car des actualisations sans préavis peuvent y être effectués.
  • Politiques d'assistance logicielle Oracle : les frais d'assistance requis pour une remise en service peuvent être très élevés, et atteindre 150 % des dépenses d'assistance annuelles de l'exercice précédent + les frais d'assistance pour le temps écoulé, selon les conditions indiquées dans le document.

Transparence

Les conditions de licence liées à l'utilisation et au déploiement sont communiquées aux clients par le biais d'avenants lorsqu'elles affectent les contrats en vigueur ou qu'elles découlent de discussions préalables sur la conformité. Par contre, les dispositions générales peuvent être changées à tout moment sans préavis : il faut donc surveiller régulièrement ces évolutions. Pensez par exemple aux changements de politique pour la solution Cloud d'Oracle.

Comme vous le voyez, la gestion des licences n'est pas à prendre à la légère et nécessite des ressources dédiées. Restez vigilant et souvenez-vous de l'importance de la documentation ! En suivant ces conseils, vous assurerez la gestion optimale de vos licences sur le long terme.

Ne manquez pas en post



Les sujets: Oracle, SAM Insights




Commentaires (0):

Il n'y a pas encore de commentaire.