jun 13, 2017

La SAM dans le cloud : 7 risques SaaS à éviter

Les entreprises qui utilisent divers services cloud gagnent en agilité, améliorent les délais de commercialisation, et renforcent la transparence des coûts IT, pour une gestion financière efficace à l'échelle de toute l'organisation.

Cependant, la gestion de licences dans un environnement cloud n’est pas simple. Des changements de licences peuvent intervenir intempestivement et l'évolution des règles de licence peut considérablement impacter le déploiement et l'utilisation des logiciels existants.

[Translate to Français:] 7 SaaS Cloud Challenges

L'adoption de plus en plus massive des licences cloud ne signifie pas que la gestion des actifs logiciels (SAM) est désormais inutile. Au contraire, elle n'a jamais autant aidé les entreprises à maîtriser les coûts et à améliorer la gestion financière. De fait, le développement du cloud incite les plateformes SAM à fournir des données en temps réel, tout en réduisant les coûts. Désormais, ces solutions commencent à se concentrer principalement sur le XaaS et la gestion financière.

Une vue claire pour maîtriser les coûts

Bien que les environnements IaaS (Infrastructure as a Service) et PaaS (Platform as a Service) gagnent actuellement du terrain, il est plus que probable que la tendance SaaS (Software as a Service) continue à booster le nombre de produits transférés dans le cloud. Il n'est donc plus nécessaire de surveiller les composants d'infrastructure, les middleware ou les changements de matériel.

Ainsi, les solutions SaaS, qui recouvrent toutes les autres couches, minimisent les efforts et les coûts de gestion IT interne. Cependant, il ne faut pas sous-estimer les coûts de ces solutions. Les entreprises prennent le risque de se retrouver avec des licences utilisateur inutiles et des utilisateurs inactifs, et des licences payées inutilement.

De plus, les responsables SAM ne disposent souvent que d'une vue partielle de l'environnement global, car les solutions SaaS sont souvent utilisées, payées et gérées en dehors du cadre de l'ITAM et de la SAM. Pour faire un meilleur usage des outils SaaS, une première étape s'impose : obtenir une vue consolidée et centralisée de toutes les instances d'un service donné. Dans le but de satisfaire cette exigence stratégique, Aspera a récemment lancé LicenseControl for Salesforce – la première solution SAM qui améliore la transparence et la gestion des coûts à l'échelle de toute l'organisation.

Afin de maîtriser les coûts et de gérer efficacement l'impact financier du cloud au sein des grandes organisations, les équipes SAM doivent veiller à mettre en œuvre des processus pour contrer les sept risques suivants :

  1. Les dépenses excessives. La SAM doit servir à gérer les services et actifs logiciels pour contrôler les coûts cachés, afin de ne pas perdre de vue la question plus globale du coût total de possession.
  2. La sécurité. Avec le cloud, les licences sont accessibles partout. Il convient donc de réévaluer les politiques BYOD.
  3. Les métriques. Votre plateforme SAM peut-elle évaluer les métriques de licences ?
  4. Les données. Il existe un risque pour la confidentialité des données, la sécurité des informations et la continuité des activités.
  5. Le temps. Les services sont désormais fournis et modifiés en à peine quelques minutes. Il faut donc mettre en œuvre une gouvernance stricte pour limiter l'impact immédiat sur les coûts.
  6. La conformité. Les limites géographiques, les comptes utilisateur partagés, la mise à disposition d'accès à des utilisateurs externes qui ne font pas partie de l'entreprise et une utilisation indirecte peuvent compromettre la conformité.
  7. Les coûts cachés. À quoi correspondent les coûts supplémentaires pour la migration, les renouvellements et les ajustements annuels ? Dans le cadre du transfert de vos licences dans le cloud, veiller à vérifier vos contraintes et obligations.

La SAM à l'épreuve du cloud

Contournez ces risques en vous assurant que votre solution SAM offre les fonctionnalités nécessaires pour relever ces défis. Pour une gestion efficace des licences cloud, il est essentiel que votre solution SAM propose une vue consolidée de votre environnement cloud, des métriques spécifiques au cloud, une fonctionnalité d'optimisation de l'utilisation (par exemple une politique entraînant la perte de toute licence inutilisée) et de gestion des coûts et de la consommation. Une visibilité claire à l'échelle de toute l'organisation est indispensable pour faire disparaître les silos du cloud et obtenir des résultats rapides et un ROI solide.



Les sujets: Cloud, Salesforce, SAM Insights




Commentaires (0):

Il n'y a pas encore de commentaire.