jun 25, 2018

Le SAM prend de l’ampleur, mieux vaut s’adapter

Il n’y a pas si longtemps, tout acteur du secteur IT travaillant en marge de la gestion des actifs logiciels prédisait la fin toute proche du SAM. Le constat est bien différent aujourd’hui. La confiance aveugle placée dans la capacité des fournisseurs télécoms à nous fournir une facturation mobile correcte n’a en rien consolidé la relation fournisseurs-clients logiciels.

Your High Profile Software Asset Management Role
New call-to-action
New call-to-action

Recentrer le SAM sur le cloud

L’adoption du cloud a servi de carotte afin d’éviter le bâton que représentent les grands audits logiciels en cas de non-conformité contractuelle. Les nouvelles versions de certains logiciels sont désormais commercialisées exclusivement sur le cloud. Aussi, à l’heure où les produits et leur support technique arrivent en fin de vie, votre entreprise prend le virage du logiciel cloud, moins par choix que mue par un changement de cap inévitable.

La gestion opérationnelle du cloud exige l’abandon d’un concept : celui d’une gestion traditionnelle des logiciels sur site. Tandis que les objectifs principaux de votre système SAM (mélange harmonieux d’individus, de processus et de technologie) resteront inchangés, la gestion du cycle de vie fera évoluer sensiblement votre approche de la gestion des actifs logiciels cloud.

Tout d’abord, le support et la maintenance des logiciels/services seront assurés par le fournisseur aaS (en tant que service). Jusqu’ici, vous vous appuyiez sur un centre de services pour la résolution/l’étude de certains appels techniques reçus. Votre contrat aaS inclut-il des délais de résolution des problèmes ?

Par ailleurs, votre service aaS est-il lié à votre suite SAM existante ? Le fournisseur aaS fournit déjà des rapports de consommation hebdomadaires/mensuels/trimestriels pour ce service. Cependant, cette consommation est-elle mesurable par rapport à l’utilisation réelle ?

Voici comment le SAM réduit vos coûts en logiciels cloud

C’est ici que le SAM intervient : ces rapports mensuels/trimestriels – traditionnellement fournis par les logiciels sur site aux entreprises – accompagneront bientôt les factures. Chaque année, lors des ajustements, renouvellements et autres négociations de contrats, les entreprises mettaient en suspend leur politique de versement annuel/relevant d’un contrat pour s’autoriser d’éventuels achats supplémentaires, en vertu du contrat mentionné ci-dessus.

Pour que le SAM puisse résister efficacement au choc culturel qu’implique l’aaS, la capacité à ajuster mensuellement ces services exigera une grande agilité de la part de l’équipe SAM.

Recyclez-vous vos services logiciels ? Un utilisateur se voit-il refuser un service suite à la non-utilisation pendant 30 jours d’une application donnée ? La fonction SAM vérifie-t-elle que les individus utilisant le service disposent du niveau d’accès adéquat via la licence qu’ils ont acquise ? Cet ajustement permanent sera bientôt la nouvelle norme en vigueur si les entreprises veulent faire fructifier les services sur lesquels elles se concentrent désormais.

Le SAM, guide de notre transformation numérique

Il est temps de nous inspirer des méthodes liées à la gestion de configuration. Si une CMDB (base de données de gestion de configuration) aligne l’attente commerciale sur un service informatique, puis un service informatique sur les technologies adéquates, l’identification des technologies incompatibles avec ces services informatiques permettrait alors de les placer sur une « liste noire » en vue de leur retrait/revente.

Parfois considérée comme un sérieux casse-tête du point de vue du SAM, la transformation numérique représente aussi une belle opportunité de dépoussiérage des actifs informatiques de l’entreprise.

Les enjeux de cette évolution seront peut-être difficiles à transmettre aux services concernés surtout si le SAM conserve cette réputation de simple fonction de reporting et de gouvernance dans votre entreprise. Toutefois, maintenant que les factures mensuelles/trimestrielles des nouveaux services apparaissent sur les comptes de résultat, la mobilisation en faveur d’une intensification et d’une reconnaissance du SAM n’a jamais été aussi forte – ou urgente.



Les sujets: Cloud, SAM Insights