aoû 10, 2017

Les chemins de fer autrichiens (ÖBB) aiguillent le SAM sur la bonne voie

Le secteur ferroviaire et l'informatique partagent des ressemblances frappantes : en effet, tout comme les environnements IT, les réseaux ferroviaires sont constitués de hubs et de stations de toutes tailles possédant chacun leurs propres clients, missions, objectifs, besoins et personnalités. Les lignes et les stations se développant sur le long terme, il est souvent difficile de se faire une représentation précise du réseau dans son ensemble. Malgré sa décentralisation inhérente, le réseau ferroviaire doit rester suffisamment coordonné pour transporter les marchandises et les voyageurs aussi rapidement et efficacement que possible.

Dans des systèmes aussi complexes, il est extrêmement difficile de faire en sorte que chaque train arrive à l'heure... un problème que le groupe ÖBB a su résoudre de manière optimale. Malgré l'ampleur de son réseau (avec près de 40 000 employés), le prestataire de transport et de logistique atteint en effet une ponctualité de 96 %.

[Translate to Français:] Austrian Federal Railways (ÖBB)
© ÖBB/Chris Zenz

Le SAM : quand flexibilité rime avec efficacité

En cherchant un futur système de gestion des actifs logiciels, nous souhaitons impérativement pouvoir conserver nos niveaux de flexibilité et d'efficacité pour maintenir la qualité globale de nos services. Nous ont naturellement opté pour Aspera SmartTrack une solution flexible et avancée permettant de répondre aux besoins individuels de chaque entreprise et de prendre en charge les structures organisationnelles les plus complexes.

Pour déployer la nouvelle solution, ÖBB a été confronté à des défis de taille :

Les chemins de fer autrichiens (ÖBB)
© ÖBB/Zenger
  • Une infrastructure IT avec des environnements disparates et complexes, un certain nombre d'applications existantes non mises à jour et des outils et logiciels développés en interne
  • Un grand nombre d'actifs
  • Une structure organisationnelle complexe évoluant en permanence
  • Des opérations IT internes réparties dans plusieurs centres de données
  • La transition vers des processus SAM automatisés
  • Un manque de connaissances concernant la valeur des licences

Les organisations sont généralement guidées par leurs besoins et leurs impératifs immédiats. Il est donc possible qu'au fil du temps, la structure IT devienne plus complexe, ce qui ne permet pas d'avoir une visibilité suffisante sur l'ensemble de l'organisation.

Cela peut également entraîner des problèmes au niveau de l'engagement des parties prenantes. Les responsables de la gestion IT au sein d'entreprises décentralisées et dynamiques ne peuvent pas rester au fait des évènements en interne. Avec une solution SAM professionnelle, les licences deviennent des actifs et les nouveaux processus permettent de gagner du temps, d'économiser et d'optimiser les ressources.

S'investir dans la réussite du SAM

Pour relever ces défis, il ne suffit pas d'installer un nouveau logiciel. Les solutions SAM doivent mobiliser l'ensemble des ressources de l'entreprise afin de déployer de nouvelles stratégies organisationnelles, de nouveaux outils et de nouvelles méthodes pour collecter et stocker les informations relatives aux licences, tout en sollicitant le soutien des parties prenantes. ÖBB l'a bien compris, ce qui explique sa réussite.

Le Groupe a en effet mis en place une stratégie pour atteindre rapidement et efficacement les objectifs suivants :

  • Déployer un système de gestion des licences logicielles centralisé à l'échelle de l'entreprise
  • Définir des rôles, des responsabilités et des processus normalisés pour garantir la réussite du programme SAM
  • Déployer un système de gestion des actifs logiciels pour les secteurs clients et serveurs
  • Mettre en place et garantir le respect des directives de conformité malgré l'hétérogénéité de l'organisation

ÖBB a également réussi à réduire ses coûts IT de manière significative.

Lire l'étude de cas sur ÖBB

SAM = workflows rationalisés

Austrian Federal Railways (ÖBB)
© ÖBB/Philipp Horak

Le projet a été lancé en 2014, avec une étude globale des logiciels et accords de licences du client. L'infrastructure n'ayant pas encore été développée, nous avons dû collecter toutes ces données manuellement, ce qui s'est avéré extrêmement chronophage. Nous en avons néanmoins profité pour solliciter de nombreux collaborateurs IT répartis dans différents services et leur confier la coordination des licences et des applications.

Une fois l'inventaire des licences Microsoft terminé, nous avons collecté et enregistré toutes les informations des différents domaines IT dans un Active Directory, une tâche des plus délicates. En effet, nos systèmes avaient du mal à reconnaître les interfaces et les signatures, à lire les données provenant de Citrix et des serveurs, et à gérer les relations entre les hôtes virtuels et physiques.

Vos données, votre force cachée

Une fois le premier ensemble de licences traité, nous avons créé un processus itératif et l'avons appliqué à tous les produits Adobe et aux données Oracle, ce qui nous a permis de tout importer dans SmartTrack. ÖBB peut désormais accéder facilement aux dernières données disponibles, ce qui lui permet de négocier plus efficacement avec les développeurs de logiciels, de réduire ses frais d'audit internes, et de tirer pleinement parti de ses contrats-cadres. La société garantit ainsi sa conformité réglementaire, tout en gagnant en flexibilité informatique.

Ce projet résulte d'un effort collectif considérable et représente pour nous une véritable réussite. Nous sommes très heureux d'avoir remporté le deuxième prix à l'occasion du SAMS Europe Award 2016.

Lire l'étude de cas sur ÖBB

Ne manquez pas un post



Les sujets: SmartTrack, Success Stories




Commentaires (0):

Il n'y a pas encore de commentaire.