jun 08, 2017

L'ITAM à l'ère du cloud : trois prévisions

Quel avenir pour les gestionnaires d'actifs IT ? Alors que nous nous rapprochons de 2020, j’observe les tendances cloud les plus susceptibles d'impacter les équipes ITAM.

[Translate to Français:] ITAM in the cloud

Gérer les attentes des éditeurs à l'ère du cloud

Même si vous ne dépensez pas des sommes considérables dans le cloud et ne prévoyez pas d'y consacrer plus de 50 % de votre budget logiciel au cours des dix prochaines années, vous devez vous rendre à l'évidence : le cloud est désormais omniprésent dans la gestion des actifs IT et logiciels.

Tous les grands éditeurs de logiciels proposent déjà des services d'abonnement cloud dans leurs offres stratégiques. Pour eux, l'avenir réside dans le cloud. Quant à vous, si vous ne pouvez pas utiliser de solutions cloud, vous devrez apprendre à gérer les attentes des éditeurs dans ce domaine, car c’est sans ambages qu’ils mettront en avant leurs produits stratégiques.

Négociez comme un pro ! Suivez notre mini-webinaire pour découvrir comment optimiser au maximum votre investissement cloud. (en anglais)

Enregistrer

En consultant la liste des sept éditeurs leaders ci-dessous, force est de constater que les abonnements cloud sont des éléments stratégiques de leur évolution. Et si le cloud était incontournable ? À vous de négocier et de décider si votre organisation doit adopter cette technologie cruciale pour les fournisseurs.

FournisseurOffre stratégique
Microsoft Azure, Office 365
Adobe Creative Cloud
Oracle “Oracle Cloud”
SAP SAP HANA
IBM IBM Smart Cloud
Salesforce CRM et Force
Amazon AWS

La montée au créneau des clients face aux pratiques des éditeurs

Si les audits logiciels font partie intégrante du quotidien du service IT, certaines pratiques posent de plus en plus problème.

Ainsi, certains audits ayant entraîné des pénalités considérables ont récemment fait la une des journaux : citons par exemple les 60 millions de livres pour non-conformité des licences chez Diageo, et les 600 millions de dollars pour AB InBev. Si ces sommes requises en première instance sont susceptibles de baisser, ils représentent néanmoins des coûts considérables qu'aucune entreprise ne peut se permettre.

Prenons l'exemple des 600 millions de dollars de pénalités d'AB InBev : avec un budget total annuel de 140 millions de dollars pour la gestion et la maintenance logicielles, l'entreprise s'expose à une amende qui représente près de quatre fois cette somme, en l’occurrence pour un seul éditeur, SAP.

L'ampleur de ces pénalités n'est absolument pas viable pour les entreprises, qui risque ainsi une baisse de leurs actions, de l'efficacité de leur service IT, et, dans le cas d'AB InBev et de Diageo, une augmentation du prix de la pinte de bière.

Jusqu'à présent, les sociétés faisaient le maximum pour éviter que ces informations circulent et n'hésitaient pas à payer les amendes pour « résoudre » le problème. Mais le montant démesuré des pénalités appliquées aujourd'hui rend ces solutions impossibles. Je ne serais donc pas surpris de voir les organisations protester et se battre contre les comportements excessifs des éditeurs.

ITAM : au-delà du service IT

Je pense également que l'impact et la valeur de l'ITAM s'étendront bien au-delà du service IT au cours de la prochaine décennie. Deux grandes opportunités de croissance pourraient en effet lui permettre d'évoluer : la montée en puissance des objets connectés et la hausse des dépenses hors du service IT.

À l'heure où les grandes entreprises ont mené à bien leur transformation digitale, elles peuvent mettre à profit leur expérience et leurs processus en matière de gestion des actifs IT pour les appliquer par exemple à la gestion des actifs métier via Internet, pour ainsi limiter les risques, faire davantage d'économies et prendre des décisions judicieuses.

Parallèlement, de plus en plus d'unités métier non rattachées au service IT acquièrent des solutions logicielles clé en main. Nous pouvons donc les aider à prendre les bonnes décisions, à limiter les risques, à appliquer la gouvernance et à optimiser leurs dépenses.

La portée et l'impact de l'ITAM ont un grand potentiel. Nous sommes fiers de faire partie de cette communauté contribuant à l'unification et à la formation des professionnels de l'ITAM. Pour en savoir plus sur l'ITAM à l'ère du cloud, venez rencontrer les équipes The ITAM Review à l'occasion de nos conférences au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Australie.



Les sujets: Cloud, Industry News + Events, SAM Insights