Oct 10, 2019

Optimisation des licences Oracle: une entreprise réduit de moitié les coûts

Comment une entité de l'administration publique française de plus de 10 000 salariés, peut-elle prendre le contrôle de ses coûts de licences et de support Oracle ?

Son gestionnaire de risques l’attribue à sa collaboration réussie avec Aspera pour l'optimisation des licences Oracle et du support Oracle.

How Oracle license optimization cut costs in half

Une vision claire des licences Oracle et des usages

Dans un contexte de restrictions budgétaires, l'administration de l'entreprise souhaitait réduire de 40 % le coût de ses solutions Oracle tout en assurant le respect de ses contrats. Après qu'un accord n'ait pu être conclu avec l'éditeur, l'entité de l'administration publique s'est lancée dans un projet Oracle Software Asset Management, faisant appel à Aspera pour obtenir une vision claire de ses dépenses en logiciels Oracle.

L'analyse de toutes les licences Oracle réalisée par l'équipe Software Asset Management l'a montré :

  • 15% des licences n'ont pas été utilisées
  • 16% des licences de bases de données ne justifient pas l'utilisation des solutions Oracle
  • 19% sont des versions non supportées par l’éditeur

Les revues de contrats conduisent à l'audit des logiciels Oracle

Le Risk Manager a souligné la complexité des clauses de licence Oracle, souvent trop coûteuses pour les besoins du groupe. Peu de temps après la demande de l'organisation d'examiner son contrat Oracle, un audit a été déclenché par l’éditeur.

Initialement prévu pour durer 45 jours, l'audit Oracle a duré un an et demi.

Avez-vous des questions sur la conformité à Oracle ?

Saviez-vous que la virtualisation pour les environnements Oracle est l'une des principales causes de non-conformité et de frictions avec l'éditeur? Restez à jour sur les dernières règles de licence.

Regardez ce webinaire >>

Comprendre le modèle d'affaires complexe d'Oracle

Au cours de cette longue période d'audit, Aspera a aidé l'administration publique française à comprendre le modèle économique d'Oracle, qui est complexe pour les non-initiés. Pour ce faire, il a fallu procéder à des vérifications pour se préparer à de véritables rencontres avec les représentants d'Oracle et comprendre quelle était la part des logiciels réellement utilisés.

Forte de ces nouvelles connaissances, l'organisation s'est lancée dans un plan ambitieux d’optimisation, en adaptant son architecture à ses usages réels.

"Aspera nous donne un aperçu de la conformité ainsi qu'une vue d'en-semble"

- Responsable des risques de l'entité de l'administration publique française

Réduire de moitié les coûts de licence et de support Oracle

La collaboration entre Aspera et l'administration française a permis de réduire de moitié les dépenses de de support, tout en sortant conformes de l’audit, et avec un retour sur investissement de trois mois. Le personnel de l'organisation a rapidement adopté ce nouvel outil de gestion des licences Oracle, qui apporte clarté et efficacité.

L'organisation publique n'a pas l'intention d'arrêter son élan. Elle souhaite mener une étude de conformité similaire pour l'optimisation des licences Microsoft, ainsi qu'un examen du coût de sa licence Oracle Java. durchführen.

Le risk manager a ajouté que le projet "a réussi à démontrer, d'abord à nos équipes, puis au métier, que les technologies pouvaient constituer un moyen utile pour atteindre des objectifs de réduction de coûts ".

Optimisez vos coûts de licences Oracle avec des données vérifiées.

En savoir plus >>​​​​​​​



Les sujets: