mar 08, 2017

Les responsables du SAM sous les projecteurs

SAM Best Practices Paris

Alexander Lodenkemper, Aspera

Opportunités, obstacles, plans directeurs, etc., tout pousse les entreprises et les organisations à mettre en place des processus SAM efficaces. Parallèlement, les cas d’utilisation n’ont jamais suscité autant d’intérêt. La deuxième conférence SAM, organisée à Paris par Aspera et son partenaire français EasyTrust, a confirmé ces deux tendances. Deux fois plus nombreux que lors de la précédente édition, 180 spécialistes SAM venus de toute la France se sont retrouvés à l’automne 2016 au Duplex pour discuter de l’évolution de leur stratégie de gestion des licences Oracle, IBM, SAP et Microsoft.

Les intervenants d’Aspera, d’EasyTrust et d’ITAM Review ont expliqué comment bien se lancer dans la gestion des actifs logiciels, tandis que les cabinets de conseil Deloitte, Amettis et iMuo ont offert leur expertise aux participants.

Voici notre top 4 des temps forts de l’événement :

  1. Tout est dans le contrat : ayez recours à tous les moyens juridiques qui s’offrent à vous
  2. Bientôt, aucune entreprise ne pourra se passer d’un responsable SAM. Êtes-vous prêt à tirer votre épingle du jeu ?
  3. Faites du SAM un enjeu stratégique.
  4. Engagez-vous en faveur de la qualité des données !

1. Tout est dans le contrat : ayez recours à tous les moyens juridiques qui s’offrent à vous.

« Juridique & audit defense » – Panel de discussion avec Eléonore Varet (avocate spécialiste du droit de l’informatique), ainsi que Vincent et Maxime d’Easytrust (de droite à gauche)

La condamnation par la cour d’appel de Paris de l’éditeur américain Oracle, dans le cadre du litige l’opposant à l’Association pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA), a montré que la jurisprudence penchait en faveur de l’utilisateur. Dans ce contexte, Eléonore Varet, avocate spécialiste du droit de l’informatique chez EasyTrust, a détaillé les dernières avancées de la jurisprudence française en matière de gestion des licences. Tout audit doit être soutenu par un engagement contractuel. Les éditeurs de logiciels doivent s'y tenir et ne peuvent pas s’écarter de ce qui a été convenu, par exemple en imposant une méthode d’audit différente ou un nouveau calendrier. De la même manière, ils ne peuvent modifier unilatéralement une métrique concernant la gestion de nouveaux environnements de virtualisation.

Conclusion: de nombreuses dispositions juridiques permettent de se défendre contre les mauvaises pratiques. Il suffit d’y avoir recours.

2. Bientôt, aucune entreprise ne pourra se passer d’un responsable SAM. Êtes-vous prêt à tirer votre épingle du jeu ?

Martin Thompson, fondateur et rédacteur en chef, ITAM Review

Le personnel, les processus et la technologie. Voilà les aspects les plus importants de l’implémentation d'un projet SAM, selon un sondage d’ITAM Review. Il est capital d’embarquer le plus tôt possible les acteurs stratégiques, à savoir les utilisateurs finaux, l’équipe IT interne et la direction. Pourtant, alors que le marché de la gestion des actifs informatiques (ITAM) se développe et que la gestion des licences devient de plus en plus complexe, le secteur fait face à une pénurie de spécialistes. Ainsi, les responsables SAM qualifiés n'ont jamais été aussi courtisés. Parallèlement, ce phénomène fait évoluer le rôle du responsable IT, qui passe de simple administrateur à communicant, innovateur et networker.

3. Faites du SAM un enjeu stratégique.

George Arezina, Head of Global Software Asset Management (SAM), F-Hoffman La Roche AG

L’entreprise pharmaceutique Hoffmann La Roche a implémenté la plateforme SAM d’Aspera, SmartTrack, dans le cadre d'un projet mondial déployé en plusieurs étapes. Cette initiative a permis de réduire les frais d’exploitation généraux, de mettre en place des services de gestion des logiciels et des licences à l’échelle mondiale, de garantir la conformité et de gérer proactivement les licences. Les avantages de SmartTrack et de ses processus SAM intégrés, complets et précis, ne se sont pas fait attendre. En moins de 18 mois, Roche a pu atteindre son retour sur investissement et a enregistré des économies se comptant en dizaines de millions de dollars américains.

Conclusion de Georges :

  • Le soutien de la direction est décisif.
  • Il ne faut pas négliger la complexité : les processus représentent 80 % d’un projet et l’outil 20 %.
  • Il faut procéder par étapes et ne pas effectuer de déploiements simultanés pour tous les éditeurs.

4. Engagez-vous en faveur de la qualité des données !

Tout sur Oracle, IBM, Microsoft et SAP : Guillaume Parsy, Aspera France

Que serait un événement Aspera sans Aspera ? Bien sûr, nous ne sommes pas en mesure de présenter personnellement à chacun d’entre vous notre plateforme de référence, SmartTrack. Mais vous savez que nous vous facilitons la vie, grâce à divers services flexibles et réservables. Développer en interne des compétences spécifiques pour chacun des principaux éditeurs serait a) trop coûteux et b) impossible compte tenu du manque de ressources. C’est pour cette raison que les 60 conseillers Aspera se tiennent à votre disposition avant et après l’implémentation.

Cette année, de nombreux groupes et entreprises ont prouvé que la gestion des actifs logiciels était source de succès et permettait de faire des économies se chiffrant en millions. Vous en saurez plus à ce sujet en assistant à la troisième conférence SAM à Paris.

À bientôt!

En 2017, venez à la rencontre de notre équipe française :

Vous voulez lancer un projet SAM au sein de votre entreprise ? Contactez-nous : parsy(at)aspera.com.



Les sujets: Industry News + Events, SAM Insights




Commentaires (0):

Il n'y a pas encore de commentaire.