avr 20, 2017

SAM, le Cloud et les Stratégies Smart

Le bureau d’analyses Gartner estime que d'ici 2020, « le passage au cloud » impactera plus de 1 000 milliards de dollars des dépenses informatiques.

En février 2017, afin de découvrir les actions mises en place par les entreprises en matière de stratégie de gestion des actifs logiciels (SAM) pour prendre en charge les produits et licences cloud, Aspera et we.CONECT ont mené une étude portant sur l'utilisation des solutions cloud.

[Translate to Français:] SAM in the Cloud

Nous souhaitions en savoir plus sur les approches actuelles en matière de cloud et de SAM, tout en identifiant les changements anticipés par les organisations et leur retombée sur l'évolution de leur approche au fil du temps.

Conçue pour évaluer les stratégies de gestion du cloud, l'enquête en ligne comportait 17 questions soumises à 57 cadres dirigeants et experts des domaines suivants : SAM, SLM, achats IT, gestion des services IT, opérations IT, conformité IT et services IT.

Découvrez l'intégralité de notre enquête 2017 consacrée au cloud !

Le cloud poursuit son essor - ne vous laissez pas distancer !

Compte tenu de l'adoption massive du cloud, il n'est pas étonnant que 75 % des personnes interrogées déclarent utiliser des services cloud. Cependant, ils ne sont que 12 % à affirmer que le cloud est parfaitement intégré au sein de leur structure IT (voir diagramme à droite).

Cela signifie qu'en dépit de la progression rapide du cloud, les équipes en charge de la gestion des services informatiques (ITSM) doivent veiller à ce que les processus en place permettent de gérer les produits cloud, afin d'anticiper et de limiter proactivement d'éventuels défis et risques financiers. En ce sens, les solutions SAM peuvent s'avérer utiles, puisqu'elles fournissent des rapports d'utilisation. Ainsi, les responsables peuvent vérifier les montants facturés par leurs fournisseurs et également optimiser les licences, par exemple en signalant les comptes inactifs qui peuvent être supprimés.

Software as a Service : le sésame du cloud

Les produits SaaS (Software as a Service), avec en tête Microsoft Azure, Adobe et Microsoft Office, ouvrent la voie à l'adoption du cloud. Près de trois quarts des personnes interrogées (72 %) prévoient d'intégrer plus de solutions cloud au cours des 12 prochains mois. Il semble d'ailleurs que le cloud continuera à être dopé par les produits SaaS, puisque 41 % et 31 % des répondants envisagent respectivement d'utiliser Microsoft Azure et Office 365 au cours de l'année à venir (voir diagramme à gauche).

La gestion du cloud doit être améliorée

Selon notre enquête, seulement 33 % des organisations ont implémenté des politiques et processus définis ou établis pour la gestion des solutions cloud et seulement 7 % d'entre elles considèrent les procédures mises en place comme claires et efficaces, ce qui est encore plus alarmant.

L'équipe SAM et Cloud

Qui se charge de la gestion de ces produits cloud ?

Nos résultats montrent que c'est principalement le service informatique qui s'en occupe. Seulement 14 % des entreprises ont ajouté la gestion du cloud à la liste des missions de leur programme SAM. Cependant plus des deux tiers (81 %) associent néanmoins leur équipe SAM aux efforts du service IT. Enfin, 72 % des organisations qui n'impliquent pas le SAM prévoient de le faire au cours des 12 prochains mois (voir diagramme à droite).

Découvrez l'intégralité de notre enquête 2017 consacrée au cloud !

Le SAM est essentiel aux services cloud

Il est vital de réduire l'écart entre la gestion des actifs logiciels et les services cloud. L'un des plus gros risques lié à l'octroi de licences cloud est de consommer plus que ce qui a été prévu dans le budget. Cette pratique génère en effet un enchevêtrement complexe de métriques axées sur la consommation, du type « par utilisation » et « par heure de processeur », qui peut se traduire par d'importantes hausses de coûts imprévues.

L'optimisation des licences utilisateur est un autre aspect clé pour intégrer SAM et gestion des services cloud.

De fait, avec le cloud, la complexité des licences utilisateur atteint des sommets. Entre les services non surveillés ou non validés, les usages hybrides, les comptes obsolètes, les accès tiers et la surveillance de l'utilisation des instances, les organisations ne savent plus où donner de la tête. Dans ce contexte, elles doivent donc impliquer l'équipe SAM dans la gestion du cloud afin de maîtriser efficacement les coûts. Les cadres considèrent que la gestion des actifs logiciels permet d'éviter les dépenses excessives. Ainsi, une gestion inadaptée ou inexistante des produits cloud constitue un risque financier évident.

Par ailleurs, les services IT ont souvent du mal à répondre aux demandes de certaines divisions qui migrent indépendamment certaines parties de leur architecture dans le cloud. Ils se retrouvent ainsi à devoir tout remettre en place. Dans cette optique, les équipes SAM peuvent soutenir les départements IT en signalant les contrats Office 365 déguisés et en modélisant les droits d'utilisation hybride.

Comment les équipes SAM gèrent-elles le cloud ?

Selon notre enquête, les équipes SAM se concentrent avant tout sur la gestion des contrats cloud (69 %), la gestion des comptes (61 %) et la gestion des licences (61 %). Moins de la moitié d'entre elles (47 %) gèrent actuellement les coûts du cloud, en dépit des opportunités d'économies que cela représente.

les données du cloud

Les organisations n'analysent pas non plus les données du cloud, qui pourraient là encore leur permettre de réduire les coûts. De fait, 56 % des personnes interrogées n'exportent pas les données de leurs portails cloud, bien que 21 % d'entre elles soient conscientes de leur potentiel et souhaitent vivement y avoir accès à l'avenir. Ces dernières citent les informations d'utilisation (89 %), les données utilisateur (78 %) et les données d'achat (78 %) comme les principaux objectifs de la collecte de données qu'elles envisagent de mettre en place lorsque leur programme de gestion du cloud sera plus avancé.

L'avenir du cloud s'annonce radieux

Les produits cloud continuant de s'imposer au sein des environnements IT, il est crucial de les gérer de manière appropriée. Les plateformes de gestion des actifs logiciels dédiées comme Aspera SmartTrack sont conçues pour relever les défis uniques associés aux services cloud. Les autres systèmes ITSM ou d'achat ne sont tout simplement pas adaptés pour répondre aux exigences complexes de la gestion des coûts et des licences cloud. Ainsi, refuser d'implémenter un outil de gestion du cloud adapté peut s’avérer une décision onéreuse.

L'avenir du cloud et SAM

Le diagramme ci-dessus montre clairement que les personnes interrogées sont conscientes de la flexibilité qu'offre une véritable plateforme SAM en matière de services cloud. Un tiers d'entre elles (33 %) indiquent qu’elles ont intégré ou prévoient d'intégrer la gestion des solutions cloud à leur plateforme de gestion des actifs logiciels.

L'équipe Aspera peut vous aider à gérer vos services cloud. Quelle que soit le taux de maturité de la gestion de vos licences logicielles, Aspera propose des ressources spécialisées qui contribuent à l’optimisation de votre stratégie.



Les sujets: Cloud, L'optimisation des licences, SAM Insights