jui 31, 2018

Sapphire 2018 : les moments forts de la conférence de SAP vus de l’intérieur

Insider Buzz from SAP Sapphire 2018

Bill McDermott, PDG de SAP, a présenté les 10 grandes tendances de Sapphire 2018 :

  • Fondation de données
  • Plateforme d’innovation
  • Vue unique pour le consommateur
  • ERP intelligent
  • Gestion intégrale du personnel
  • Industrie 4.0
  • Réseaux commerciaux
  • Outils d’analyse avancés
  • Humanité augmentée
  • Intégration

L’automatisation et l’entreprise intelligente, deux outils pour aller plus loin

La conférence Sapphire de SAP était cette année centrée autour d’un thème : parmi les entreprises qui contribuent à un monde meilleur, SAP est la mieux gérée. Comment l’organisation fait-elle pour être aussi performante ? Elle permet à ses employés d’aller plus loin grâce à l’automatisation des processus complexes. Celle-ci (rapprochement des factures et des paiements, approbations, etc.) permet aux salariés de se concentrer sur leur cœur de métier.

SAP a passé en revue les améliorations apportées à l’entreprise intelligente. La société souhaite permettre à ses clients de s’y appuyer pour mieux utiliser les données à disposition, en vue d’atteindre plus rapidement des objectifs précis.

Pour cela, elle offre des expériences client uniques et personnalisées, à l’aide des chatbots et des technologies vocales. L’entreprise intelligente est le premier ERP autonome qui intègre l’analyse prédictive pour améliorer le processus de prise de décision. Cette nouvelle approche va encore plus loin dans l’optimisation grâce à l’adaptation et à l’apprentissage automatiques en fonction des réussites et des échecs.

Les applications suivantes bénéficient de l’intelligence artificielle, qui se trouve au cœur de la plateforme SAP :

  • C/4HANA
  • Concur
  • Fieldglass
  • SuccessFactors
  • Manufacturing and Supply Chain

La transition entre l’IdO et l’intelligence artificielle

L’Internet des Objets (IdO) va progressivement être supplanté par l’intelligence artificielle (IA) et la technologie d’apprentissage automatique. Cette transition interviendra dans le cadre du lancement du système Leonardo, qui intégrera l’intelligence au sein même de l’entreprise.

SAP a relié l’offre à la demande et annoncé la mise en place d’une entreprise ouverte, où il est désormais possible de déployer des applications autre que celles conçues par l’éditeur. Ainsi, les réseaux commerciaux peuvent étendre leurs processus et les entreprises économiser des millions d’heures de travail, pour une productivité maximisée. L’apprentissage automatique intervient de la conception à l’exploitation des produits, en passant par le développement et la production, et c’est grâce à SAP que c’est aujourd’hui une réalité. Le système va proposer des recommandations en fonction des réussites et échecs passés et repose sur la suite de gestion de données HANA.

SAP S/4HANA

La réussite de SAP dans le domaine de l’entreprise intelligente est étroitement liée à l’adoption de S/4HANA.

SAP s’est servi de S/4HANA comme d’une fondation et a intégré les solutions CRM et commerciales d’Hybris. Grâce à cela, SAP bénéficie d’une meilleure visibilité sur les besoins des clients.

Avec la nouvelle version de C/4HANA, l’entreprise passe d’une vue complète de l’automatisation des ventes à une vue complète du client lui-même. Elle tient ainsi compte du fait qu’aujourd’hui, ce ne sont pas les clients qui accordent leur confiance, mais les organisations qui gagnent celle des clients. La solution place donc les personnes et non les transactions au cœur de vos activités.

Le monde des applications métier d’entreprise pour SAP évolue : les données ne seront bientôt plus stockées dans des mémoires organisées en silos. Actuellement, la vision de l’éditeur est principalement axée sur le cloud public S/4HANA et le futur de l’organisation sera façonné par les trois offres de produits suivantes :

  • Cloud public S/4HANA
  • Cloud privé S/4HANA
  • S/4HANA sur site

De nouvelles solutions de produit SAP annoncées

SAP Fiori offre une expérience utilisateur grand public, en fonction des rôles, à tous les niveaux de l’entreprise. Ainsi, le design de toutes les applications reste le même pour l’utilisateur, qu’il utilise des solutions sur site ou dans le cloud.

SAP Ariba Supply Chain Collaboration fait partie de la formation principale et couvre la marketplace cloud pour les transactions B2B. Acheteurs et fournisseurs disposent de ce fait d’un réseau unique pour toutes leurs transactions.

SAP SuccessFactors est un module RH qui facilite la mise en correspondance de postes, de CV et la planification de carrière.

SAP Fieldglass permet de normaliser les postes, de classer les CV des candidats et de fournir des renseignements sur l’ensemble du personnel.

L’offre SAP Concur est dédiée aux parcours, aux dépenses, au traitement des factures et à l’approbation des dépenses.

Lors de la conférence, SAP a organisé des démonstrations du service Blockchain pour SAP Cloud Platform qui constitue une passerelle simple et sans risque pour adopter la technologie des registres distribués dans le cloud. Ce service permet de prototyper, de tester et de concevoir des applications Blockchain et des contrats intelligents. Les offres de SAP dédiées à la fabrication et à la supply chain permettent d’anticiper la demande et d’utiliser la maintenance prédictive, tout en bénéficiant d’une précision de prévision maximale. Elles pourraient également contribuer à prévoir l’efficacité globale des équipements et permettre aux employés commerciaux d’aller plus loin.

Les accès indirects SAP et le modèle de tarification ERP

SAP® ERP Digital Core s/4 Hana
Image du modèle de tarification fournie par SAP©

Le modèle de licences SAP et les accès indirects ont peu été évoqués lors de la conférence de cette année. Les rares sessions qui ont abordé le sujet s’appuyaient sur le modèle de tarification ERP en fonction des documents, publié en avril 2018. SAP a également accepté de séparer audits et ventes.

SAP a pour objectif de mettre en place un modèle de licences que les clients comprennent et soutiennent. L’entreprise souhaite ainsi regagner leur confiance. De façon générale, elle ne propose pas de changer de modèle de tarification, mais plutôt un nouveau modèle de gestion globale des licences SAP.

L’essentiel est de comprendre les règles qui régissent la génération de documents, les situations comptabilisées et la façon dont elles sont suivies par SAP. Le défi consiste pour les clients à faire la distinction entre les licences sur site et les licences cloud. L’entreprise s’est engagée à trouver une solution à ce problème avant la fin du mois de juillet 2018.

Le modèle de tarification ERP indique comment les accès indirects se produisent lorsqu’un système non SAP déclenche la création d’un processus ou d’un document dans SAP. L’éditeur va permettre d’acheter des packages de licences pour les 9 types de documents suivants :

  • Ventes
  • Facture
  • Achat
  • Service et maintenance
  • Fabrication
  • Gestion de la qualité
  • Gestion du temps
  • Finance
  • Documents matériels

Les licences seront calculées en fonction de la date de création initiale du document. Les documents lus, mis à jour ou supprimés ne seront pas comptabilisés. Le modèle des utilisateurs nommés sera toujours en vigueur pour les accès initiés par un humain et aucune licence supplémentaire ne sera nécessaire quand une application SAP accède à SAP.

À l’avenir, les clients SAP existants auront trois options principales :

  • Option 1 : ne rien faire et conserver leur contrat actuel.
  • Option 2 : effectuer un échange de licences pour passer à un modèle de licences en fonction des documents.
  • Option 3 : effectuer une conversion de contrat. C’est intéressant pour les clients qui veulent regrouper et simplifier leurs anciens contrats. SAP proposera des outils pour mesurer et surveiller les accès indirects à l’automne 2018. Cela sera certainement très utile, puisque SAP Leonardo risque d’aboutir à des scénarios exploitant d’importantes quantités de données.


Les sujets: Industry News + Events, SAP