jan 19, 2017

Scrum : notre procédure était nulle et c’est tant mieux !

Je vais vous épargner le vieux jargon marketing que vous avez déjà lu ou entendu des dizaines de fois. Tapez « Agile » sur Google si vous souhaitez vous informer en détail. Ce ne sont pas les pages Web qui manquent.

À la place, je vais honnêtement vous exposer l’approche d’Aspera en matière de méthodes « Agile ». Jusqu’à il y a peu, souvent elle était nulle ! Mais pourquoi le dire haut et fort ? Tout simplement parce que nous sommes convaincus qu’il faut prendre conscience de ses lacunes pour s’améliorer.

C’est nul de ne pas se demander « pourquoi ».

Commençons par les propriétaires de produits (product owners ou PO en anglais). Ce sont ceux qui évaluent et affinent les changements requis afin de constamment trouver de meilleures façons de communiquer le plus tôt possible aux équipes de développement toutes les informations nécessaires concernant de nouvelles fonctionnalités.

Pour ce faire, ils conçoivent des modèles de User Stories (l’équivalent Scrum des demandes de changements) que les clients et consultants remplissent. Les développeurs analysent ensuite ces éléments pour non seulement cerner les nouvelles fonctionnalités demandées, mais encore pour comprendre « pourquoi » celles-ci sont nécessaires. Ce processus garantit que nos développeurs élaborent la meilleure façon de mettre en œuvre les fonctionnalités demandées. C’est nul de ne pas se demander « pourquoi » et c’est pour cette raison que nous avons changé d’approche et adopté cette démarche.

Les développeurs font de fait partie de l’équipe Scrum, Scrum étant une des nombreuses possibilités de développer des logiciels en utilisant la méthodologie agile. Cet exercice garantit qu’ils ne se contentent pas de programmer dans leur coin. À la place, ils ont la responsabilité de décider du « comment » de la mise en œuvre du déploiement. Nous faisons confiance à ceux qui connaissent le mieux l’application pour prendre les meilleures décisions. C’est nul de laisser des collaborateurs qui ne sont pas développeurs prendre des décisions techniques. Encore une chose que nous avons changée.

Agile Scrum

C’est nul de ne pas laisser les développeurs tester.

Nos développeurs se chargent à la fois des tests et de l’assurance qualité (Round-Robin). Nous n’avons pas de service de tests spécifique. Les tests font partie de notre Definition of Done (ou définition de fini). Il s’agit d’un ensemble d’exigences de qualité et d’essais, qu’une fonctionnalité doit satisfaire et réussir avant que nos développeurs ne publient quoi que ce soit.

La Definition of Done n’est pas imposée par un groupe de cadres intermédiaires mais établie par les développeurs. Elle est suffisamment générale pour s’appliquer à tous les projets en cours d’élaboration tout en restant incontournable. Nos développeurs ont créé leur propre ensemble de critères de contrôle qualité et réalisent tous les tests nécessaires. Leur code n’est livré que lorsqu’ils sont satisfaits et considèrent que tous les critères définis sont respectés. Grâce à cette approche, ils se sentent responsables et investis. Cela prouve qu’Aspera leur fait confiance pour accomplir les tâches qui leur sont confiées, ce qui les pousse à prendre leur rôle au sérieux. Les développeurs qui ne testent pas et qui se contentent d’appliquer les standards de qualité dictés par les managers, c’est nul. Nous avons changé ça.

C’est nul de ne pas donner un aperçu aux parties prenantes.

Nous sommes en mesure de livrer de nouvelles fonctionnalités après chaque phase de Sprint qui dure deux semaines. Un Sprint est une itération dans laquelle nous développons un certain nombre de nouvelles fonctionnalités. Cependant, nous n’effectuons des déploiements que toutes les huit semaines afin de minimiser les efforts côté client. Les clients et nos consultants qui les représentent peuvent donc découvrir les nouveautés toutes les deux semaines lors de nos réunions publiques Sprint Review. Puisque nous nous appuyons sur des professionnels chargés de réagir immédiatement aux questions concernant les fonctionnalités actuellement en production, nous pouvons ajuster à la volée les dernières nouveautés. Ne pas permettre aux parties prenantes d’avoir un aperçu c’est nul. Nous avons changé ça.

C’est nul de travailler comme un robot.

Toutes les quinze jours, nous organisons une rétrospective pour réexaminer notre processus. C’est là que nous choisissons les nouveautés à tester ou les vieilles habitudes à délaisser, pour atteindre un niveau maximal de productivité tout en prenant plaisir à ce qu’on fait.

Oui. Plaisir.

Des développeurs démotivés ou épuisés ne créent pas de produits exceptionnels, sont à court de nouvelles idées pour améliorer les fonctionnalités et dans le pire des cas perdent tout intérêt pour le produit sur lequel ils travaillent.

Alors, laissons nos développeurs s’épanouir dans leur job ! Ils peuvent choisir dans quelle équipe ils veulent travailler. Nous avons actuellement quatre équipes clés : Cyberdyne, Weyland, Umbrella et Tyrrell. Ils ont pu choisir eux-mêmes le nom de leur équipe. Avez-vous deviné leur source d’inspiration ? Non ? (Cliquez ici pour un indice illustré.)

Les développeurs décident aussi de l’endroit où ils veulent travailler, car qui d’autre qu’eux peut décider ce genre de choses ? Certaines personnes en télétravail participent à nos meetings à distance. Nous avons donc mis en place une transmission vidéo en direct pour qu’elles se sentent intégrées à l’équipe. Ce n’est pas drôle d’avoir l’impression de n’être qu’une abeille ouvrière qui doit mener à bien moultes des tâches assignées à l’avance.

Nous vivons à l’ère de l’information et notre travail repose sur les connaissances. Nous élaborons et améliorons tous les jours des technologies qui aident des entreprises internationales à optimiser leurs licences logicielles, à se protéger du risque et à économiser des millions de dollars. Un processus adapté comme Scrum est indispensable. Pour créer un produit génial, il est essentiel de connecter les bonnes personnes afin qu’elles discutent du bon sujet.

Et bien sûr, cela implique d’apporter les bons cookies à la réunion. Et ça, c’est mon boulot !



Les sujets: SmartTrack




Commentaires (0):

Il n'y a pas encore de commentaire.