Obtenez les stratégies nécessaires au SAM dans le cloud

Ce livre blanc comporte plus d'informations

Cloud et données : Comment assembler les pièces du puzzle ?

Ce livre blanc explique comment des données complexes et exhaustives permettent de rendre les licences cloud conformes et éviter les risques financiers. En observant deux cas concrets, nous pourrons voir comment des problématiques liées aux données telles que la gestion de capacité et le recalibrage permettent une migration vers le cloud plus simple et moins coûteuse. Vous pourrez ainsi choisir la bonne stratégie en la matière pour votre entreprise : Bring Your Own Licence (BYOL) ou des modèles de souscription.

Préface

L’adoption de nouvelles technologies se fait au détriment d’une stratégie solide. Pour la gestion des licences, il faut donc réussir à limiter les coûts, à garantir la conformité et à faire preuve de flexibilité, tout en migrant dans le Cloud. Cela revient à essayer d’assembler un puzzle sans savoir ce qu’il représente. Comment trouver la place des différentes pièces ?

Il y a une solution. Une connaissance approfondie de vos données Cloud vous permet en effet d’élaborer une stratégie de gestion des actifs logiciels (SAM) à long terme. Les données ont toujours été la pièce centrale du puzzle du Software Asset Management. Lors de la migration d’un logiciel dans le Cloud, les relations entre les données évoluent et deviennent plus complexes. Le SAM s’est adapté à ce phénomène et est désormais capable de prendre en charge cette complexité.

En nous appuyant sur deux cas d’utilisation, nous allons voir comment la gestion de la capacité et le redimensionnement, deux aspects clés des données, peuvent faciliter la migration dans le Cloud tout en maximisant la rentabilité. Vous devez connaître vos ressources et savoir quand et comment vous les utilisez pour pouvoir choisir entre les modèles de licence Cloud les plus fréquents : le BYOL (Bring Your Own License), qui vous permet d’utiliser vos propres licences, et les services d’abonnement.

Enfin, une solide connaissance de votre environnement et des moteurs métier de la migration dans le Cloud peut vous aider à développer des stratégies SAM et de gestion des licences Cloud à long terme.

Introduction : Utilisez les données pour reconstituer les pièces du puzzle dans le cloud

Dans un monde parfait, les transitions technologiques seraient simples et rapides et l’implémentation de nouveaux processus serait aisée. Il n’y aurait pas d’informations manquantes. Tout irait bien. En réalité, les évolutions sont si rapides que nous n’avons pas le temps de bien les cerner et encore moins de les prévoir. Ainsi, les entreprises adoptent-elles de nouvelles technologies plus rapidement qu’elles ne peuvent les intégrer dans leurs stratégies métier et organisationnelles. Cela revient à essayer d’assembler un puzzle sans savoir ce qu’il représente. Comment trouver la place des différentes pièces ?

C’est particulièrement le cas lors de la migration d’un logiciel dans le Cloud. Pour répondre à leurs besoins, les unités opérationnelles acquièrent leurs propres licences logicielles, empêchant du même coup le service IT central de définir des procédures pour passer à des licences Cloud et de prévoir une stratégie de gestion des actifs logiciels. Comment le responsable SAM peut-il ensuite s’assurer que les ressources logicielles de l’entreprise sont maximisées et les coûts limités ? En analysant des données pertinentes (qui constituent les pièces de notre puzzle), il peut deviner ce que le puzzle représente. Ce livre blanc démontre que, pour garantir la conformité des licences Cloud et éviter les risques financiers, une entreprise a simplement besoin de données détaillées et approfondies. Ce sont d’ailleurs ces données qui lui permettront de choisir entre deux stratégies très différentes de migration dans le Cloud : le BYOL (Bring Your Own License) et les modèles d’abonnement.

Tout commence avec les données

À la fin des années 90, lors du passage à l’an 2000 et de ses conséquences informatiques, la gestion des actifs logiciels n’existait pas encore. L’accent était mis sur la gestion des actifs matériels, avec pour objectif de découvrir et d’identifier les différents composants impliqués.

La découverte des logiciels et l’octroi de licences informatiques sont ensuite entrés en jeu, suivis par des éléments plus complexes, comme les serveurs, les centres de données et la virtualisation. Plus récemment, l’utilisation, la distribution et l’optimisation ont été intégrées dans cette approche. Chacune de ces évolutions s’est accompagnée d’une augmentation du volume de données nécessaires.

Aujourd’hui, le Software Asset Management franchit une nouvelle étape en migrant dans le Cloud. Et comme à chaque fois que le SAM évolue, la quantité de données requises évolue aussi.

Téléchargez le livre blanc complet !

Téléchargez le livre blanc complet afin de choisir le meilleur modèle de licence cloud pour votre entreprise. Vous obtiendrez une connaissance approfondie de votre environnement cloud.